Extrait brut et non corrigé de : " Fillettes mode d'emploi "                                   

Auteur : Alain Terdit 

Titre :  Manuel "imaginaire" de sodomie à l'usage des Papas et des petites filles.

(Ce récit est imaginaire, fantasmagorique, et doit le rester).

Pour m'écrire : [email protected]

               Ou : [email protected]

                                                           

Le récit complet, corrigé est déposé à l'INPI par enveloppe SOLO,  il reste la propriété de son auteur. 
Vous pouvez publier les extraits sur tous les sites gratuits pour adultes. 
A condition de ne rien modifier du texte original et de laisser les coordonnées et explications de début et de fin.

                                   -------------------------------------------------

Manuel "imaginaire" de sodomie


Click to Download this video!

à l'usage des Papas et des petites filles

Petite fille… Ta vie t'appartient…

L'idéal étant que tu deviennes moins conne que tes parents…

Respecte les comme telle… Sans plus sans moins…

Si tu ressens qu'ils t'épanouissent, c'est bien…

Si au contraire, leur conditionnement te détourne de ta personnalité…

Fuis leurs conseils comme la peste.

Si tu ressens qu'ils ont une envie folle de te rendre comme eux, de faire une copie conforme de leur personnage, fuis les…

Sois toi même, découvre ton corps comme un accessoire de jouissance extrême.

Donne toi du plaisir toi même, et lorsque tu seras prête donne ton corps à un initié pour qu'il te donne un mode d'emploi…

Tu es assez intelligente pour comprendre que tout s'apprend… Remarque bien qu'ils sont tous là depuis ta naissance pour te donner ce message… Il faut bien travailler à l'école… Tout s'apprend… Et bien sur comme de belles ordures qu'ils sont, ils se gardent bien de te dire que le plaisir s'apprend aussi… Cela les feraient vraiment chier que tu sois plus heureuse qu'eux…

Que tu connaisses ce bonheur que eux n'ont jamais connu…

Leur message à eux c'est : " Fais ce que je dis, pas ce que je fais…" Ou encore :  " Tu est trop jeune, moi de mon temps…".

Et oui de leur temps, ils étaient Cons. Le problème c'est qu'ils le sont restés… Et même ils sont devenus encore plus cons…

Le melon au porto, la bouteille de vin journalière, ou le kif n'ont pas arrangés leurs neurones… ( J'ai oublié les frittes…).

Je te parle pas du "baisage" de ta maman dans la position du missionnaire, tous les soirs et sans aucune variante…

Refrain… Re freins…Refrain… Re freins…

Ton petit con à toi, il est pas con…

Petit con, sans poil, au poil…

Con, à aimer, à vénérer…

Grands cons abstenez vous des petits cons…

Bon, certains psychologue ( livre à l'appui ) sont d'accord sur un point…

APRES 9 ANS TOUT EST JOUE…( En gros cela veut dire que si tu es conne à neuf ans, tu as la "chance" de le rester toute ta vie ) . Merci Papa, merci Maman…

Donc, impérativement… Fais toi dépuceler et fais l'amour avant cet age fatidique de neuf ans… Allez, admettons que les spécialistes laissent une marge d'un an… Tu as jusqu'à dix ans… MAXIMUM…

Et n'oublie jamais ceci… Pour que la femme devienne l'avenir de l'homme… Il faudrait que la fillette soit moins conne que maman…

Le jour ou les femmes deviendront moins connes… Elles "pondront" des hommes qui le seront moins… Et ce jour là on pourra enfin parler d'humanité.

                            --------------------------------------

Pourquoi enculer les petites filles entre huit et neuf ans…

Je vais vous avouer un secret… Si vous voulez rendre service à une gamine, enculez la entre huit ans et neuf ans au maximum.

Ceci pour son bien…

Soumettez la pendant cette période. Sa vie en sera changée…

Sa personnalité ne va plus être celle d'une petite peste qui cherche à emmerder tout le monde, elle va devenir plus réceptive et ouverte à tout…( Oui je sais…).

C'est l'age ou la petite coquine commence à développer sa personnalité.

Et quand je dis "sa" personnalité, je devrai dire la personnalité d'une ou plusieurs de ses copines… Elle copie ce qu'elle voit, ce qu'elle entend. Elle commence à reproduire le caractère de ses amies et camarades… Elle n'est plus elle même, elle va chercher des points de repères pour construire sa propre entité.

Le problème, est qu'elle va copier des comportements qui ne sont pas à elle et qui n'ont vraiment rien à voir avec sa propre personne.

Rendez la différente des autres fillettes, bêtes, médiocres, connes et souvent méchantes… Donnez lui une chance de plus…

Si vous voulez qu'elle se trouve et qu'elle devienne elle même, la meilleure solution et de l'enculer. Je dis bien enculer et non baiser par le vagin…

La première pénétration d'une gosse doit se faire par l'anus.

Vous devez la soumettre et la forcer à être enculée…

Comme on voudrait nous le faire croire, ne préjuger surtout pas qu'une fillette  enculée peut être traumatisée par une sodomie. Si celle-ci est bien pratiquée dans les règles de l'art la petite fille va en retirer des bienfaits incroyables sur son rapport émotionnel avec son entourage et sur sa personnalité…

Si bien sur on ne lui fais pas croire que c'est horrible, qu'elle a fait mal, que le salaud qui lui a fait ça est un monstre, qu'on a pas le droit… Que la société l'interdit…Etc… Toutes les fameuses formules dégueulasse, qui vont activer un processus de dégoût et de rejet de la personnalité de l'enfant et qui vont faire de la petite fille une futur " mal baisée ". Vous savez ce genre de Madame, qui à tous les ages refuse de donner son cul sous prétexte que c'est mal, ou dégoûtant… Et qui au plus profond d'elle même regrette une seule chose sans jamais avoir osé en parler à personne, de ne pas avoir été enculé une seule fois… Qu'on ne lui ait jamais appris à se faire sodomiser…

Je peux vous assurez qu'une femme ayant été bien enculé est nettement plus épanouie qu'une autre ne l'ayant jamais été… Ses jeux avec ses partenaires sont beaucoup plus riches et variées… Elle respecte les désirs de ses amants et offre ses petites fesses en sachant très bien que c'est très jouissif et que c'est un plus… Un sacré plus dans sa vie de femme… Faut il encore avoir eu le mode d'emploi et savoir le lire…

Et bien sur, cela s'apprend… La sodomie s'apprend au même titre que tout le reste… Et pour bien l'apprendre et la maîtriser par la suite, il faut si prendre le plus tôt possible.

Une petite fille peut être sodomisée très jeune… Raisonnablement à partir de l'age de huit ou neuf ans… (Attention : L'écartement progressif d'un petit cul demande des jours, voir des semaines de préparation… Violeur s'abstenir…).

Si vous êtes son père, vous devez lui expliquer la situation… Il faut lui dire que depuis quelques temps, elle n'est plus elle même, que c'est normal, elle grandit, que toutes les petites filles passent par cette stade…

Si elle veut passer cette période sans problème, il va falloir que vous fassiez son initiation… Et bien sur il va falloir qu'elle se laisse faire entièrement…

L'idéal est de la prévenir au dernier moment …

Quelques heures avant seulement…

Par exemple vous l'emmener en week-end deux ou trois jours… Dans la voiture, seuls avec elle, vous commencer à lui parler de son initiation… Elle va bientôt devenir une petite femme, il va falloir qu'elle apprenne à être soumise aux garçons et aux hommes… Cela s'apprend… Et vous allez lui apprendre.

Si vous lui avez déjà fait sucer votre bitte et avaler votre sperme, et écarter progressivement, le fait de parler de ces choses ne la dérangera pas…

Ce qui va la déranger, c'est l'explication détaillée de ce que vous allez lui faire…

Vous lui expliquer que la solution qu'emploient certains papa avec leur fille est de pratiquer une pénétration avec leur zizi… Celle-ci se fait dans le derrière de la petite fille. Vous lui expliquez qu'il faut pratiquer d'une manière bien méthodique pour que cela ne fasse pas mal… Il faut mettre plein d'huile dans ses petites fesses et en mettre aussi sur le zizi… Dans ces conditions, cela rentre presque tout seul… Vous rajouter qu'il ne faut absolument pas qu'elle bouge pendant la pénétration, c'est pour cette raison qu'il faut la coucher sur le ventre et lui attacher les bras de chaque côté. En plus de ça, il faut surélever son bassin en mettant un oreiller dessous, pour bien qu'elle soit à l'aise…

Le dernier point à lui préciser étant, que de peur qu'elle se blesse les dents ou les lèvres, il faut impérativement lui mettre une boule de chiffon dans la bouche et la faire tenir par un foulard attaché derrière sa nuque…

La gamine n'est pas toujours d'accord, c'est la qu'intervient votre autorité…

De toute façon, c'est comme ça, presque toutes les petites filles le font, et tu va faire pareille…

Si la gamine fais une tronche pas possible, c'est même bon signe…

Vous allez la sodomiser. Vous le papa, êtes conscient que ce n'est pas une mince affaire… Qu'elle commence à s'en rendre compte elle aussi, démontre son intelligence… De votre côté, vous avez préparé bien avant tous les accessoires qui vont permettre de la sodomiser… Quelques produits et accessoires sont nécessaires et indispensables : " De la cordelette en nylon d'environ un demi centimètre de diamètre pour lui attacher les poignets… Une boule de chiffon, ou un petit morceau d'éponge, voir un petit foulard pour incorporer dans la bouche… Un grand foulard pour servir comme bâillon…  Une petite bouteille d'huile de vaseline, et de la vaseline en onguent… Prévoyez deux tubes…

Ce que vous n'avez pas dit à la gamine et ce qu'elle doit ignorer, c'est que lorsque elle sera attachée et bâillonnée et remplie de vaseline. Vous allez bien sur la pénétrer par derrière bien entendue… Mais la fillette va devoir rester attacher toute la nuit dans cette position… Vous allez l'enculez autant de fois que vous en avez envie… C'est ça la soumettre… Et bien sur, elle va avoir mal à chaque sodomie… La petite fille va devoir subir vos assauts… Elle va gesticuler du bassin, remuer, gémire, pleurer, faire des crises de nerfs… Surtout ne pliez jamais, n'abandonnez jamais, n'ayez aucune pitié, c'est pour son bien. Si vous arrêtez en cours de traitement, tout est fichu… La gamine sera une mal baisée toute sa vie… Il faudra la laissez crier, bâillonnée comme elle est personne ne pourra l'entendre…

Entre deux pénétrations, elle devra dormir soumise et attachée sur le ventre…

Pourquoi la soumettre en plus… L'attacher, la bâillonner… En gros ne jouons pas sur les mots, presque la violer… Ne pourrait on pas la sodomiser seulement sans la violer… La réponse est non… Rarement une fillette de cet âge donne son autorisation pour être enculée… Et même si dans certain cas rare la gamine donne son accord, il vaut mieux pour bien la travailler l'attacher solidement…

Pendant quelques heures la fillette va aussi apprendre des tas de choses indispensables à sa vie future… La soumission, L'obéissance, La souffrance, la passivité, la patience… Des tas de facteurs qui sont inscrits dans le code génétique de la petite femelle… Si elle veut devenir plus tard une femme vraiment libre, il faut qu'elle connaisse ces choses… C'est la connaissance qui donne la liberté… La connaissance de ce qui est bien et celle de ce qui l'est moins… Et ce qui est bien ou bon pour une personne l'est moins ou pas du tout pour une autre… Des petites filles enculées, il en existe depuis toujours… Des non enculés aussi…

La vie et l'expérience nous apprennent peu à peu que le mal est l'ennemi du bien… Mais aussi que le bien est l'ennemi du mal…

Si vous voulez que votre fille soit différente des autres enfants…

Enculez la, ou faîtes la enculer… Vous verrez peu à peu la différence…

Bon, vous êtes arrivé dans votre résidence, la gamine fait une tronche pas possible, vous allez la détendre un peu, lui changer les idées… Vous lui proposer une boisson genre champagne sans alcool, les enfants adorent ça…

Et une bouteille de vrai champagne… Vous lui faîtes goutter les deux… Elle est grande maintenant…Pour connaître le goût…

Comme vous avez remplacé le mousseux sans alcool par du vrai champagne. En somme il n'y a qu'un choix. La gamine ne le sait pas…

Sans qu'elle sans aperçoive, vous lui faîtes lui avaler le contenu d'une ampoule de valium. Mélangé dans le champagne cela devrait passer très bien…

Vous allez avoir le privilège de contempler pour la première fois votre fillette bourrée, saoul. Et je peux vous assurez que le valium ne va pas arranger les choses… Bon vous lui dîtes que dans l'état ou elle est, il faut qu'elle aille se coucher… Si elle ne fais pas ce que vous dîtes sa maman va savoir qu'elle à trop bu… Et elle va pas être contente du tout… C'est pas bien à son âge… Cela sera votre chantage jusqu'au retour chez  vous… Et croyez moi, la gamine ne dira rien…

Si elle n'est pas d'accord, vous la couchez avec autorité… Vous la placez sur le ventre… Assez vite vous l'attachez avec les cordelettes préparées à cet effet.

Au montant du lit, un bras de chaque côté de sa tête, si possible légèrement en hauteur… Si ce n'est pas faisable, vous attachez ses poignets de chaque côté du sommier, les bras tombant de chaque côté du lit… Il faut absolument immobiliser ses bras… Laissez un peu de mou… Que la gamine puisse très légèrement bouger ses bras…

Le reste de son corps doit rester libre… Pour votre plus grand plaisir.

Vous n'attendez pas ses remarque, rapidement vous glisser un petit mouchoir dans sa bouche, vous la bâillonnez avec un grand foulard…

Reste plus qu'a glisser l'oreiller sous son ventre… Prenez votre temps, ce petit réglage va vous permettre de l'enculer à fond et sans trop de problème…

La hauteur doit être bonne… La fillette doit avoir la croupe bien surélevée, le trou du cul bien offert à la sodomie…

Parfois, un oreiller ne suffit pas, il faut en mettre deux ou innover.

Votre fillette est enfin offerte… Bon le traitement commence…

Vous écartez ses jambes au maximum… Séparez ses fesses à fond… Juste pour lui faire ressentir que c'est par là que ça va se passer… Vous saisissez la seringue ( sans aiguille ) remplie d'huile de vaseline et vous injecter le contenu entier dans le rectum de l'enfant… Pas une petite seringue, une moyenne…

Vous tester avec un doigt… Vous le faîtes coulisser et en même temps vous cherchez à élargir l'orifice… C'est très serré même pour un doigt… Alors pour la bitte, c'est pas gagné… Dans douze heures, et après une vingtaine de pénétration le petit cul va devenir docile et s'ouvrir à volonté pour la vie entière…

La gamine commence à comprendre que son heure va venir… Elle commence à paniquer… ( Pas niquer…Hum…). Elle gémit, se débat légèrement… Vous lui parlez, vous lui dîtes qu'à partir de maintenant, son initiation de jeune fille commence.

Il faut qu'elle se laisse faire, et qu'elle écarte au maximum ses jambes et ses fesses… C'est le secret pour ne pas avoir mal.

Vous prenez un tube de vaseline et vous enduisez son anus de pommade… plein, le plus possible… Vous pourrez avec votre doigt… L'huile de vaseline et la vaseline en pommade se rencontrent et fusionnent ensemble…

Reste à ne pas oublier votre bitte… Vous la recouvrez de vaseline en pommade… N'oubliez pas le tour du gland…

Ne lésinez pas sur la quantité… Une première sodomie, cela se respecte…

Voilà, Vous êtes prêt pour allez explorer un univers profond et vierge, un trou noir qui va vous remplir de lumière… Et que vous allez inonder de votre semence… Pour la première pénétration, vous faîtes très doucement… Son anus est bien offert. Vous présentez votre bitte sur la petite corolle et vous poussez très doucement… L'anus va se déformer peu à peu, puis un maximum…

La gamine va commencer à opposer sa résistance…Ne changer rien…

Ses gémissements et ses pleurs, vont même vous exciter un maximum…

C'est à vous de jouer… Vous continuer à pousser régulièrement…

Vous êtes la flèche. Elle, la cible…

A l'aide de vos deux mains, vous écartez ses fesses au maximum… Et vous continuez à pousser… Votre fillette a très mal, elle gémit et cherche à se dégager…

C'est super, cela provoque l'effet contraire et écarte un peu plus son anus… Votre gamine a de plus en plus mal… Elle ressent votre bitte la percer et la tarauder, ses chairs se distendent, s'écartent…Rien ne rentre pour autant…

La fillette se met à pleurer, des spasmes, des secousses lui secouent tout le corps… Elle ne peut plus parler, juste gémir entre deux sanglots…

Et l'instant magique arrive enfin… D'un seul coup, sans si attendre, le gland de la bitte pénètre le rectum de la fillette… La gamine fait un soubresaut énorme, puis plus rien… Le bout de la verge est rentré… Vous ne bougez plus, votre fille non plus… Vous entendez juste ses pleurs saccadés…

Ca y est votre fillette est une petite enculée… Vous contempler son anus ouvert sur cinq centimètres… Le bout de votre bitte n'est plus là, disparue dans le petit cul… Bien au chaud, serrée au maximum.

Vous parlez à votre fille… : " C'est bien ma puce, tu as été très courageuse, mais il faut l'être encore d'avantage… Je vais t'enculer à fond… Rentrer toute ma bitte dans ton petit cul… Et puis, je vais mettre dedans ta première jutte, ton premier sperme d'homme, ta première éjaculation… Ca va être bon tu vas voir…

Mais n'oublies surtout pas que tu es en stage d'initiation… Il faut que demain tu reçoives les bittes facilement et sans problème, que ton petit cul s'ouvre entièrement…

Pour ça je vais devoir te sonder encore plus et te mettre toute ma longueur…".

Puis vous passez à la vitesse supérieure et remuer très doucement votre verge, vous tirez délicatement… Le gland est bien pris par le sphincter de la gosse…

Vous repoussez délicatement, mais sans arrêter… Continuellement…

L'enculage continue… Millimètre par millimètre, vous pénétrez dans l'intimité anale de votre fille… Un centimètre, puis un autre de rentré… La petite gémit à nouveau… Surtout n'arrêtez plus, empalez la délicatement, doucement, mais inexorablement… Trois, quatre, cinq, six, sept centimètres de gagnés…

Elle souffre, gémit… L'enculée se remet à pleurer…

Vous faîtes une légère pose, puis vous retirer doucement quelques centimètres de votre verge du fourreau tiède, puis vous entrez à nouveau au paradis…

Et délicatement, vous commencer à la tringler… Votre bitte rentre et ressort de son petit cul… Un va et vient, lent mais régulier… Cela coulisse normalement.

C'est l'instant idéal pour rentrer quelques longueurs de plus… Vous poussez à nouveau dans son petit cul… Toujours très doucement, mais une pression soutenue et continue… Dix centimètres…bien… Vous changez de rythme et doublez la vitesse…L'enculage prend sa vitesse de croisière…

Cela coulisse merveilleusement bien, la vaseline est là pour vous seconder… maintenant, il faut montrer à votre fillette que c'est vous qui commandez la marche à suivre… Il va falloir lui faire un peu mal… D'un grand coup de rein, vous cherchez à rentrer au maximum…

La fillette fait un soubresaut… Comme une jument à dresser, votre fillette se fait dompter… Et pour la vie entière… Des liaisons synaptiques se créent actuellement dans son cerveau… Elle est enculée… Elle a un peu mal… Votre fille fait l'apprentissage de la vie. De la soumission et de la douleur…

Deux facteurs très importants pour la suite… Restera juste à lui faire découvrir celui qui manque encore… Celui du plaisir… Cela viendra juste après… Ayant été soumise et ayant souffert, elle va découvrir le ravissement avec une autre dimension…Vous la travaillez maintenant sans lui faire de cadeau…

Vous la boutez à fond.

La tringlette fait coulisser normalement votre membre dans son petit cul…

Le pourtour de l'anus écarté à fond commence à laisser apparaître une belle rougeur, l'irritation commence seulement… Dans quelques heures, vous pourrez l'enculer sans vaseline cela sera nettement mieux… Le sphincter sera déjà élargi et la petite enculée sera déjà plus détendue de l'anus…

L'éjaculation ne va pas tarder… Vous ne retenez plus rien… lâchez tout…

Votre semence rentre au paradis… Votre fille se remplit de votre sperme… Retour aux sources… Parmi les quarante six chromosomes qui constituent votre fille… Vingt trois vous appartiennent… Et ils reviennent voir si tout se passe bien. Sa première dose de femelle dans son petit trou du cul. La jutte de papa…

Vos couilles appuient bien sur ses petites fesses… Votre bitte est bien au fond dans son rectum… Vous décharger votre jutte au plus profond de son intimité annale… L'enculage est complet… Vous l'avez sodomisé entièrement.

A cette étape, la fillette ressent le sperme chaud envahir son intérieur. Soumise et vaincue par votre bitte, elle se laisse remplir et commence à se détendre… Elle ressent une douce chaleur l'envahir… Les giclées continuent à la souiller.

La gamine est remplie par son papa…

Le petit cul pourrait en recevoir bien plus… Beaucoup plus… Certains Papa invitent leurs copains et amis pour le premier enculage de leur fillette…

Plus ils sont nombreux, meilleur c'est… Le baptême de la sodomie…

Si c'est le cas les autres bittes doivent êtres prêtes à honorer votre fille… Retirez vous et laissez le premier copain se mettre en position… La fillette attachée, le cul surélevé et offert ne peut rien faire d'autre que de se laisser enculer à nouveau… Elle va ressentir d'autres bittes différentes par leurs formes, grosseur et longueur la pénétrer… Son expérience va devenir immédiate, en quelques heures elle va apprendre la soumission la plus totale envers les mâles… Elle va ressentir son rectum se remplir autant de fois que vous aurez de copains…

La première bitte étant passée sans problème, les autres vont suivre le chemin identique… Votre fille va être taraudée et écartelée par de longs et gros engins… Elle va comprendre que tous les hommes ont des bittes différentes et qu'elle est là pour les recevoir…

Elle ne peut qu'être soumise, et elle va aimer la soumission toute sa vie…

C'est le but des "montes" successives…

Son trou du cul va devoir apprendre à s'écarter à fond…

La soumission totale va lui être demandée, pendant quelques heures elle va devenir la vide couille de vous et de vos amis… L'enculée de service.

Vous la laissez attaché et bâillonné pendant tout se temps. Lorsque vos amis, ou vous même, son papa avez envies de vous vider les couilles, elle est là…

Le trou du cul dégoulinant de sperme… Ne l'essuyez jamais, il faut qu'elle s'habitue aussi au sperme qui ressort de son anus. Il coule entre ses jambes et va recouvrir sa petite chatte… Elle doit découvrir la sensation d'être mouillée et souillée par le sperme… Au bout de quelques montes, la gamine se laisse pratiquer sans problème, elle sait qu'elle ne peut rien faire, elle est soumise et domptée pour sa vie entière… Elle ne pleure plus et reste sage comme une image… A chaque changement de bitte, vous pourrez constater qu'elle se prépare d'elle même à une nouvelle sodomie… Elle écarte ses cuisses avant chaque enculage, creuse ses reins un peu plus, ceci pour faciliter la pénétration…

En quelques assauts de mâles, la petite femelle a déjà compris comment bien se faire enculer sans avoir trop mal…

Les mâles sans le mal…

 

Ce qu'il faut savoir :  Au départ, une sodomie sur une fillette de cet age fait horriblement mal… La douleur commence à la poussée et à l'ouverture de l'anus, elle se poursuit pendant l'écartèlement du sphincter de la petite fille.

Atteignant un paroxysme lorsque le gland de la bitte écarte et rentre dans le rectum…

A cet instant la fillette l'anus écartelé à fond souffre atrocement…

Le bout du gland rentré, si vous enculez la petite en faisant une pause trop longue à cet instant, le sphincter va se détendre à nouveau presque à fond… Celui-ci enrobe entièrement à nouveau la partie derrière le gland. Celle formant une gorge en renfoncement et d'un diamètre nettement moindre que le bout du gland…

la gamine va moins souffrir immédiatement… Quelques minutes après, à la reprise de l'enculage, lorsque vous allez vouloir normalement reprendre sa progression et faire pénétrer votre queue plus en avant dans le rectum de l'enculée. Le sphincter détendue à nouveau presque à fond et enrobant entièrement le gland de la verge va provoquer une nouvelle douleur extrême à la fillette… Beaucoup plus importante que la première…

D'ou l'utilité de continuer la progression de l'enculage aussitôt le gland de la bitte rentrée…

Il faut pousser régulièrement et chercher à rentrer le maximum de longueur sans attendre…

La fillette a très mal… Mais cette souffrance est déjà moindre qu'à l'instant du passage du gland…

La douleur se calme enfin quand l'enculée est boutée à fond…

Si possible, les couilles doivent appuyer à fond sur les fesses de la fillette… Dix à quinze centimètres rentrent sans problème dans les intestins d'une gamine de cet age. Le diamètre de l'écartèlement peut atteindre cinq centimètres. Si votre bitte est plus grande, rentrez le maximum de ce que vous pouvez. Si elle est plus grosse il faudra prévoir quelques séances de dilatation extrême avant la pénétration…( Utilisez un spéculum et des godemichés de tailles différentes et gonflables ). 

La gamine est donc écartée et enculée à fond… A cet instant, il faut faire une pause. Seulement à cet instant… Elle peut durer le plus longtemps possible….

La gamine se sent soumise, écartelée et comblée… Elle commence à se sentir bien… Plus détendue.

Vous et l'enculée ne bougez plus du tout, elle a beaucoup moins mal.

En plus de ça, la sensation de pénétration, d'écartèlement et de chaleur commence à lui apporter des sensations bizarres. Elle se sent très soumise et commence à accepter cet état… Ses sens deviennent exacerbés…

Souvent, la fillette commence à mouiller son vagin…

Sans vraiment s'en rendre compte elle commence à apprécier son enculage… 

De temps a autre, il faut faire des contractions avec sa bitte, pour les faire ressentir à l'enculée… La fillette les ressent au plus profond de son rectum…

Il ne faut pas lui faire oublier qu'elle est soumise par un mâle…

Elle reçoit ses contractions comme un signal lui prodiguant la prudence, mais aussi comme une première volupté annale… Cela attise à nouveau très légèrement la souffrance en sommeil, mais cela n'a rien avoir avec ce qui s'est passé tout à l'heure… Elle a eu tellement mal lorsque votre gland la écartelée…

Elle savoure ce moment de repos relatif. Enculée et boutée à fond, elle n'a plus mal et une certaine satisfaction l'envahie…. Elle a pris sa première bitte par derrière, elle se sent courageuse, sa première victoire sur une douleur presque volontaire… Et puis, il y a cette douce chaleur qui l'envahie… Elle est soumise, en même temps écartelée et comblée à fond… La fillette apprend à cet instant la soumission aux mâles. Son code génétique se réveil, son subconscient aussi…

A la pénétration et pendant toute la durée de celle-ci se créent de nouvelles liaisons synaptiques, l'acquisition se crée  pour la vie entière.

Une fillette bien sodomisée aura envie de l'être à nouveau pendant toute sa vie…

 

Pendant quelques minutes, rien ne se passe… Elle est toujours angoissée, elle a  peur d'avoir aussi mal que tout à l'heure, alors elle attend sans bouger… Elle se doute bien que ce qui est rentré va devoir ressortir.

Elle reste immobile  pas peur d'avoir mal à nouveau…

Elle apprend à être soumise, patiente et passive…

Dans l'instant présent, elle est bien. Elle ressent que l'expérience nouvelle n'est pas si désagréable que ça … Elle commence à accepter sa sodomie…

Vous pouvez rester à fond à l'intérieur d'elle très longtemps… La douleur se calme, puis disparaît  entièrement… La gamine ressent juste la chaleur de votre bitte et bien sur l'écartèlement grandiose que procure celle-ci…

Ce sont ces instants de pause et de bien être passifs qui vont lui donner pour sa vie entière l'envie d'être enculée à nouveau…

Vous maintenez votre bandaison en contractant juste votre bitte de temps à autre… Puis peu à peu, vous allez bouger de quelques millimètres… D'infimes petits coups de reins vont faire ressentir à la fillette la pression de votre gland à l'intérieur de ses intestins…

La gamine ayant subi un lavement complet et surtout une lubrification avant l'intervention à l'aide d'une petite seringue "sans aiguille" remplie d'huile de vaseline… ( Le contenu de plusieurs seringues est nécessaire… Il faut bien remplir le petit cul…).

Ses intestins étant libéré de toute matière fécale et étant très bien huilé, le coulissement va pouvoir s'effectuer sans problème.

Vous retirez très délicatement votre queue du chaud fourreau serré… Juste un centimètre… Puis vous replongez doucement au tréfonds de son intimité anale…

Si vous le pouvez, contemplez son visage… Un jeu de miroirs bien disposé sur les murs facilite toujours la visualisation…

La gamine fait une légère grimace de douleur… En même temps elle cambre ses reins et cherche à écarter ses cuisses un peu plus… Elle vient de comprendre que plus elle sera écartée et ouverte, moins elle aura mal…Elle ne connaît pas la suite du programme, mais elle se doute déjà qu'elle peut recommencer à souffrir…

L'idéal est de la travailler doucement… Vous commencer très délicatement un léger va et vient… Un, deux, puis trois centimètres ressortent et rentrent à nouveau à fond à une cadence très légère… Un va et vient méthodique et sans aucune interruption… Il va falloir lui " tarauder " le conduit anale pour qu'il s'habitue à s'ouvrir convenablement pour recevoir votre bitte et les autres…

A cette étape, la douleur est supportable, mais la fillette est toujours angoissée… 

La vaseline introduit dans le rectum facilite énormément le va et vient de votre bitte… Vous maintenez fermement la petite fille par ses hanches et, ressortez un peu plus de longueur… Repoussez bien à fond…

Un aller retour permanent s'effectue alors pendant plusieurs minutes.

Puis, faîtes une pose et restez bien au fond… Et là, vous effectuez une vingtaine de contractions avec votre bitte… Cela va lui prodiguer un certain plaisir, elle va se sentir respecté et en même temps honoré… Son rectum serré ressent à la perfection les pulsations générées par les contractions de votre verge… Vous lui faîtes ressentir que ce que vous faîtes actuellement, vous n'êtes pas obligé de le faire… Vous pourriez continuer à la tringler continuellement…

Non, vous avez fait une pause pour l'honorer et lui faire plaisir…

Le cerveau d'une femelle, même petite réagit différemment de celui d'un homme… Vous venez de lui faire presque accepter la suite de votre programme de sodomisation… Elle a très bien ressentie les contractions au fond de son rectum… Vous reprenez votre "tringlage" doucement, mais avec un peu plus de détermination…

Votre bitte ressort et rentre à nouveau de plus de cinq centimètres et plus rapidement qu'avant… Pendant quelques minutes vous continuez ce rythme. L'anus de la petite fille commence à être irrité.

La fillette le ressent… Son trou du cul est chauffé, son anus est endolori par votre travail. Vous contemplez sa petite rondelle ouverte sur un diamètre de cinq centimètres. Le pourtour de l'anus est un peu irrité, rougi… Un beau rose, tendant sur le vermillon… Quelques petites tapes très amicales sur chaque fesse de son postérieur sont les bienvenues… Puis massez et écartez à fond à l'aide de vos deux mains chaque lobe de ses petites fesses. au maximum…

Comme toute les fillettes, elle aime qu'on flatte et caresse son cul…

A partir de maintenant, vous allez ressortir votre queue du chaud fourreau presque entièrement… Elle ne s'y attend pas…

Vous ressortez votre bitte, laissant juste votre gland bien au chaud…

Puis sans attendre vous replonger bien au fond dans sa cavité annale.

Boutez bien a fond… La gamine en deux secondes vient de prendre un aller retour complet dans son postérieur…

Elle vous fait entendre un petit gémissement de douleur… : "haaaaaaaaaaillllle " 

Oui cela fait un peu mal, mais c'est tellement doux à entendre à vos oreilles…

Vous ressortez tout de suite, jusqu'au gland, puis replongez à nouveau bien au fond… Elle gémit à nouveau… Le même cri plaintif et languissant, peut être un peu moins fort…

Toutes les petites femelles qu'on encule font à peu près le même à chaque passe dans leur intimité serrée… La petite enculée vient de comprendre qu'elle va devoir subir vos assauts dans son trou du cul pendant encore de longues minutes.

Sans lui demandez son avis, vous activez la cadence d'enculage… Pour prendre votre pied un peu plus, vous contemplez le spectacle grandiose de la petite rondelle étoilée bien irritée et écartelé à fond qui laisse bien coulisser la longue tige qu'est votre bitte. La belle étoile bleuie par les minuscules nervures, écartelée par votre disproportionné pieu de chair se pare d'une belle couleur rose irrité, tendant un peu sur le vermillon…

La fillette gémit maintenant presque continuellement.

Une plainte rythmé, accordé sur la fréquence de l'enculage. Un cri plaintif jouissif, venant de la gorge de l'enfant, presque animal… Vous êtes son chef d'orchestre, vous cadencez ses douces plaintes vocales, les mettez en accord avec le mouvement de votre bitte… A chaque coup de buttoir, la bitte bien à fond va appuyer sur quelques points sensibles à l'intérieur du rectum de la fillette…

A cet instant précis, elle gémit un petit : "ahhhhhhhohhhhh…" langoureux, sensuel à souhait, venant de sa gorge et de son ventre en même temps…

Elle a un peu mal… Mais que ce mal vous fait du bien…

Sans prévenir, vous restez collé, les couilles appuyant bien à fond sur son entrejambe, la queue totalement enfoui dans son intimité anale…

La fillette cesse immédiatement sa symphonie gutturale… Le silence règne à nouveau en maître… C'est bien vous qui orchestrez… Vous le maître de son trou du cul et à cet instant peut être de son âme… A nouveau vous lui faîtes ressentir de nombreuses contractions " vergales "… ( Et merde, on dit bien vaginale…). Message reçu, elle fait entendre à nouveau un tout petit :

" ahhhhohhhh ". Oui petite enculée… Ta bitte est toujours là, bien au fond dans ton fondement, bien au chaud dans tes boyaux… Déjà plusieurs dizaines de mètres sont rentrées, puis ressorties de ton petit trou… Et on va continuer, battre peut être la performance de longueur dans une gamine de neuf ans…

A nous le livre des records… La bible de la connerie non humaine.

Il faudrait absolument inventer un compteur à bitte, modèle spécial fillette…

Des centaines de millions de vente sur terre… Et je vous parle pas dans l'univers des "gars laxistes". Si le nom n'existait pas on aurait pu l'appeler pédomètre… Bien "queue…" c'est pas un problème on a bien détourné le vrais sens du mot pédophile… Avant cela voulait dire celui qui aime les enfants… Maintenant c'est plus vraiment ça… Ils n'ont même pas été assez intelligent pour trouver un mot ou en inventer un autre…

Pour l'instant la fillette attend, soumise. toujours bouté bien à fond, enculée comme une petite… En silence… Vous remarquerez qu'elle n'a pas encore dit grand chose… Il y a deux sortes de comportements cher les petites filles lorsque vous les pratiquez… Celles qui parlent sans arrêt… Et celles qui ne disent absolument rien… Et croyez moi, celles qui la ferme, savent l'ouvrir au bon moment, et surtout savent ouvrir tout le reste sans aucun problème…

Vous restez bien au fond, jouant avec votre verge, une envie vous gagne…

Celle de remplir l'étoile avec votre poussière d'étoile… De combler le trou noir avec votre lait blanc et crémeux… La voie lactée…

Et puis après la voix lactée… La semence sans clou, partout, dans tous ses trous…

Mais c'est bien trop tôt… Il faut se retenir…Encore lui faire ressentir, à fond et puis… Tiens, l'idée est bonne…

Votre bitte ressort délicatement, le compteur "pédo-maître" tourne à nouveau très doucement… La fillette le ressent immédiatement, la pression est moindre, la grosse tige du "Monsieur" ressort…

La fillette sans s'en rendre compte fait entendre un soupir de soulagement…

L'anus fait coulisser la tige bien huilé, près de treize centimètres ( C'est mon chiffre porte bonheur ) apparaissent à la lumière…

Le gland bien plus gros que la verge, reste bien au chaud dans l'univers pour lequel il a été créé…

Vous tirez encore un tout petit peu, jusqu'à amener votre gland à proximité du sphincter et vous commencez à jouer avec l'élasticité de celui-ci…

La fillette vient de comprendre le problème…

Le plus gros morceau n'est pas sorti… Et cela risque de faire très mal.

Vous continuez à jouer, tirant des dizaines de fois à la limite de la sortie de votre chibre… A chaque tentative, la gamine commence à gémir un peu, mais gentiment et pour ne pas lui faire trop mal… Vous repoussez de quelques centimètres dans son intimité… Puis vous recommencez à pratiquer la sortie en tirant encore un peu plus qu'avant… L'anus commence à se déformer à fond…

La fillette a mal, elle commence à gémire un peu plus fort…

Pour lui faire plaisir, vous replongez à fond dans son petit trou du cul…

Les treize reprennent leur place en une seconde…

La petite fille fait un soubresaut fantastique… De sa bouche sort un magnifique : "haaaaaaaaaaillllle " sonore et chevrotant…

Vous voyez… Elle parle.

La gamine est à nouveau collé à vos couilles, vous appuyez toujours à fond pour bien lui faire ressentir que c'est vous qui donnez la marche à suivre… Pas elle.

La petite vient de faire une expérience intéressante pour sa vie entière. Lorsqu'elle se fera prendre… Elle cherchera à apprécier au maximum, tout en sachant que parfois, le mâle peut lui faire du bien comme du mal…

La conquête "quéquette" réelle du savoir et de la "con-naissance" commence toujours par une expérience… La sexualité dans les manuels ou les cours d'éducations sexuels "sans sexe" fabriquent des petites filles bloquées souvent pour leur vie entière…

L'enseignement par un jeune maladroit inexpérimenté aussi…

Rien ne vaudra jamais une véritable pratique enseignée par un vrai professeur.

La fillette ne gémit plus, sa respiration est devenue nettement plus rapide en quelques secondes… La grosse bitte a disparue à nouveau, entièrement avalé par le petit trou du cul. Sans attendre, vous recommencez le va et vient dans la chaude gaine rectale. Pendant quelques minutes vous la tringlez à fond…

Les vingt centimètres font un aller retour rapide et efficace. La petite enculée  recommence son cri plaintif à chaque fois que la bitte boute à fond…

Toujours le même :  " ahhhhhhhohhhhh " étouffé et voluptueux, cadencé sur la fréquence de vos allers retours… Pour tester à nouveau sa réaction, vous cesser votre tringlage et rester bien collé à elle, bitte rentrée entièrement… La gamine cesse ses râles de pénétration… Comme vous l'avez déjà fait, vous recommencez les contractions " vergales ", avec en plus de très légers coups de reins bien au fond… La petite fille à un peu mal. A chaque pression ressentie bien au fond de son fondement, vous pouvez l'entendre produire un petit son rauque et étouffé : " Ahhhailllll…

Faîtes une pose de quelques minutes, sans bouger, juste en restant bien au fond… La fillette se détend à nouveau. Soumise, elle attend et récupère…

Elle est soumise à souhait… Elle ne tente rien. Si elle voulait se dégager de la bitte, elle sait pertinemment qu'elle essaierai de la faire au prix d'une souffrance extrême… Et puis, elle se doute qu'elle n'y arriverait peut être pas…

Et comme en plus cela lui apporte une certaine satisfaction et un début de ravissement, elle se soumet entièrement à vous… Vous êtes son maître.

Après cette pose, vous ressortez presque entièrement la queue comme vous l'avez fait auparavant… Rejouez doucement avec son sphincter… Votre gland tire au maximum… Il est prêt à ressortir entièrement du trou du cul…

L'anus de la gosse s'habitue à un écartèlement maximum…

L'amusement doit durer assez longtemps…

Vous plongez plusieurs fois à fond et recommencer ce petit manège de nombreuses fois… Vous amenez le gland presque à la sortie, vous tirez encore plus que les autres fois… L'écartement de l'anus est au summum…

La fillette a mal… Se sont ces essais d'extensions et d'ouvertures à fond qui vont lui tarauder son anus pour qu'il s'ouvre plus facilement dans les prochaines séances d'enculage… Enfin, vous vous désolidarisez du petit trou du cul…

La fillette a un petit soubresaut… En même temps elle articule un cri sonore et aigu… : " Aiilllll ". Elle vient d'avoir mal…

Sans attendre votre bitte se positionne sur la petite corolle étoilée maintenant toute rougie et irritée… Vous poussez à nouveau très fortement…

Le petit trou forcée à fond se dilate, s'écarte, puis s'écartèle et laisse passer à nouveau votre gland… La petite fille dans un soubresaut fantastique reçoit l'offrande dans son fondement. Le cri aigu et bref qui accompagne la pénétration n'a rien avoir avec le précédent… Celui-ci est beaucoup plus fort et sonore, souvent accompagné par une bonne crise de larme.

La fillette est maintenant domptée et soumise entièrement…    

Vous continuez votre tringlage, tout en avançant un maximum dans le rectum de la fillette… Vous poussez… En une minute votre bitte a regagné sa place… Bien au fond de la petite enculée. Le va et vient à partir de cet instant ne va plus arrêter avant l'éjaculation… Pratiquez de très longues passes, ramonez la entièrement, faîtes lui ressentir toutes les choses que doivent amener un enculage… L'écartèlement, le ramonage à fond, et bien sur la chaleur de son conduit anale produit par l'échauffement du au travail de votre bitte…

Chez une gamine tout ceci est ressentie avec une sensation d'obéissance et de soumission volontaire extrême… La fillette docilement se laisse travailler le cul… Cela lui fait encore un peu mal, mais elle se laisse faire… Le cerveau créé des liaisons synaptiques qui peu à peu vont amener sa dépendance à l'enculage et aussi amener un plaisir progressif et inéluctable… Une fillette ( Hum… Il n'y a pas que les fillette…) qui s'est fait enculer une fois aura toujours et de plus en plus envie de l'être à nouveau…

C'est le propre de l'incrémentation de n'importe quel cerveau… On retourne presque toujours à ce qu'on a connu.

Je dis presque, parce que, une fois sur cent seulement. L'intelligence et le développement du déconditionnement arrivent à contrebalancer cette tendance au mimétisme des acquisitions de notre comportement.

C'est pas si compliqué que ça la matière grise ou rose…

Et oui, notre cerveau n'est qu'une immense usine ou se produit des millions de réactions chimiques  Et le courant électrique synaptique qui s'échappe et passe d'un neurone à l'autre lors d'une nouvelle expérience sexuel ou autre et qui incrémente ceux-ci, nous conditionne à nous diriger à nouveau vers l'acquisition déjà effectué… En gros, pour conclure…

Plus tard, la petite enculée aura envie et besoin qu'on l'encule à nouveau… 

                            -------------------------------------------------

P.S. Note sur l'inceste et la pédophilie :

Ce récit est imaginaire et fantasmagorique et doit le rester…

Une petite fille ou un petit garçon est un être humain, et ne mérite en aucune façon d'être perturbé dans son développement physique, intellectuel, et sexuel. Le respect de l'alchimie des trois donne l'amour. Beaucoup de gens n'ont pas eu cet amour et ne l'auront peut être jamais, c'est le malheur d'une vie, d'un être.

Le véritable courage dans la vie, consiste à donner le bonheur qu'on a pas eu,

et surtout de ne pas rendre le mal qu'on nous a fait…

Lorsque Dieu Demanda un volontaire parmi les meilleurs pour tenter Adam et Eve… Lucifer se porta volontaire, lui qui était pourtant l'un des sept grands archanges de notre système solaire, ou sa mission était de garder la planète Vénus. Il devait descendre sur Terre pour aider l'humanité à faire grandir sa spiritualité en la soumettant à toutes les tentations.

Ce qu'il fit… La tâche que lui confia dieu fut certainement une des plus importantes de la création. Elle n'est pas finie, elle doit permettre à l'être humain de s'élever, de révéler sa véritable lumière intérieur, d'affirmer sa spiritualité en résistant au mal, qui lui même fait parti intégrante du bien.

Comprenne qui pourra ….

Extrait brut et non corrigé de : " Fillettes mode d'emploi "                                   

Auteur : Alain Terdit 

Titre :  Manuel "imaginaire" de sodomie à l'usage des Papas et des petites filles.

(Ce récit est imaginaire, fantasmagorique, et doit le rester).

Pour m'écrire : [email protected]

               Ou : [email protected]

Le récit complet, corrigé est déposé à l'INPI par enveloppe SOLO,  il reste la propriété de son auteur.
Vous pouvez publier les extraits sur tous les sites gratuits pour adultes. 
A condition de ne rien modifier du texte original et de laisser les coordonnées, notes et explications de début et de fin.


Online porn video at mobile phone


Wieder und wieder schob er seinen zum bersten harten Penis in ihre Mösecache:NRAIEzDAXvgJ:awe-kyle.ru/~SirSnuffHorrid/SirSnuff/OneShots/PersonalSlaveSister.html Synette storieskollegin war besoffn steifn schwanz in den arsch heftig ficken und der andere tief in den mund ficken bis sie kotzen musste beim orgasmusFötzchen eng jung geschichten streng perversMädchen pervers geschichten jung fötzchenजब उसने काली पंतय उतरीChris Hailey's Sex Storiescache:kLOdNL9HhaYJ:http://awe-kyle.ru/~LS/stories/maturetom1564.html+"noch keine haare an" " storydie Austauschschülerin von Norinepi storychachi boli thand hai kamra band karlo landerotic hand zwischen ihren beinen़ मोटी औरतों का BFबेटा माँ को चोदाSabrina ka chudai safar"sie pisste" pimmel samenasstr.org histoires taboues SMcache:y3zhC7HimlYJ:awe-kyle.ru/~Hephaestus/power.html cache:c9AR2UHUerYJ:awe-kyle.ru/~sevispac/girlsluts/handbook/index.html erotic fiction stories by dale 10.porn.comAlvo Torelli storiesNifty.org writers Brian suddardspokemon bars joy and ofisar jani xxx"lit her cigarette" cum inhalemama ich fick dich so heftig bis du nicht mehr laufen kannst xxxdutchpervert ik geil op tentoonstellen dochter  Pony fucking woman  nepi storySex story lina das kleine schoko ferkelchennude houseboys hands claspedगरम गाँडcuntbetweenmylegsfiction porn stories by dale 10.porn.comvideos of milky breastspress squeeze tease pull push suck by menpussy jeussy porn videoscache:ozM2JVgyWc4J:awe-kyle.ru/~DariusThornhill/stories/a-wet-summer.html Little sister nasty babysitter cumdump storieskristen archive incest stories brother and little sisterferkelchen lina und muttersau sex story asstrcum tits old stories "cum""old" -gay "year old" "daughter""preg"gayeedan az kundick rubbing clit hairy mother and soncache:YPxJ233zM7sJ:awe-kyle.ru/~Alvo_Torelli/Stories/PuppyGirlSnow/snow4.html kristens archives extreme ped toddlerferkelchen lina und muttersau sex story asstrfiction porn stories by dale 10.porn.comlegend of blowjob alleyTiffany Anson exposedawe-kyle.ru/-/baracuda 1967 htmlcache:Ja4bMIcQhIAJ:https://awe-kyle.ru/~Alvo_Torelli/Stories/SummerOfWishes/summerwishes3.html Gay nIfty jays famIly campIng cache:U3yLtWvuYkkJ:awe-kyle.ru/~pervman/oldsite/stories/K001/KristentheCruiser/KristentheCruiser_Part3.htm adam gunn asstr.orghttp://awe-kyle.ru/cache:oZvA2ge_2vgJ:awe-kyle.ru/files/Authors/Oedipus_Sacher-Masoch/ anythingcache:NQl_yn1x0JQJ:awe-kyle.ru/files/Authors/Brian_Filthe/ kristen archives pregnant patrick flanaganmy dauther pireyad mc & chanj ped pornबहू ने सिल्क साड़ी पहन ससुर से चूत चुदाईasstr.org deutschestoryshendi me mast lambi lambi cudai ki kahanhi hendi meerotica OR "soft porn" -gay -lesbian elegant tasteful nipplecache:TU8he55iloYJ:awe-kyle.ru/~LS/dates/2013-05.html babysitter breastfeed ped erotic storygirl watching boy's penis during spankingचार फौजी और चुत का मैदानhttp://awe-kyle.ru/~Dandy_Tago/RP/NightmareIsland_02.htmlhttp://www.asstr.org/~True_Youth_Stories/TYS_IncestDigest.htmचुदाई चाची कीfast bed fucking porn tumblrferkelchen lina und muttersau sex story asstrvon orgasmen geschuettelt, sexgeschichtechhoti nepixxxtraining husband with sloppy second asstrcache:c9AR2UHUerYJ:awe-kyle.ru/~sevispac/girlsluts/handbook/index.html Mädchen pervers geschichten jung fötzchendale10 double fuckedcache:oum3oZ3AkuQJ:https://awe-kyle.ru/files/Authors/LS/www/stories/gladbacher7456.html faster than the pace increased rachael renpetasstr just Tamarachuchi में व्यवसाय करने daba kar peeya वीडियोpromise i won't break your hymen asstr.orgferkelchen lina und muttersau sex story asstrcache:0CE243_H2r0J:awe-kyle.ru/~sevispac/NiS/amelianaked/Amelia4/index.html cache:JXuDK0Yhv9cJ:awe-kyle.ru/files/Authors/Lance_Vargas/www/restarea.html